LE CPF (le compte personnel  de formation)

Anciennement DIF (droit à la formation) , ce droit est toujours valable pour ceux qui ont encore un crédit d'heure à leur actif , ils peuvent l'utiliser  jusqu'en 2020. Le DIF a été remplacé par le CPF.

Tout salarié cumule un droit à la formation comptabilisé en nombres d'heures. Ce capital formation est le CPF, il ouvre le droit au salarié de l'utiliser à sa convenance pour ses besoins de formation. Consulter en détail  les modalités sur servive public.fr

 

Le CPF est un compte qui recense :

  • les heures de formation acquises par le salarié tout au long de sa vie active et jusqu'à son départ à la retraite,
  • et les formations dont peut bénéficier personnellement le salarié.

Il s'agit de formations permettant notamment :

  • d'acquérir une qualification (diplôme, titre professionnel, etc.),
  • ou d'acquérir le socle de connaissances et de compétences,
  • ou d'être accompagné pour la validation des acquis de l'expérience (VAE),
  • ou de réaliser un bilan de compétences,
  • ou de créer ou reprendre une entreprise.

D'autres formations répertoriées sur une liste définie par les partenaires sociaux sont également éligibles.

Pour avoir accès à ces informations personnalisées (heures, formations éligibles), il convient de se connecter au site internet dédié au CPF et d'ouvrir un compte en étant muni de son numéro de sécurité sociale :

 
LES ENTREPRENEURS NON SALARIES
 

Le travailleur indépendant doit participer au financement de sa propre formation, ainsi que celle éventuellement de son conjoint collaborateur ou associé et d'auxiliaires familiaux non salariés :

  • profession libérale,
  • commerçant,
  • artisan,
  • auto-entrepreneur,
  • agriculteur,
  • artiste auteur (la contribution est divisée en 2 parts : la première est due par l'auteur lui-même, la seconde par les diffuseurs).

Seuls les professionnels étant à jour du paiement de leur contribution peuvent obtenir auprès de l'organisme collecteur l'attestation de contribution à la formation professionnelle (CFP), demandée par les organismes de formation pour la prise en charge des formations des travailleurs indépendants.

EN SAVOIR PLUS

 

LES DIRIGEANTS D'ENTREPRISE

 Leurs droits à la formation dépendent de leur statut social salarié ou non salarié. Les dirigeants non salariés de SARL , EURL , EIRL ont leurs droits similaires à ceux des entrepreneurs indépendants. Les dirigeants salariés de SA , SAS se réfèrent au régime des salariés décrit plus haut.

 

LES OPCA

Les salariés peuvent faire financer leurs formation par les OPCA dont ils dépendent. Ces organismes collecteurs ont chacun un périmètre d'action relatif limité à certaines activités professionnelles.

CONSULTER LA LISTE

 

LES ORGANISMES DE  FINANCEMENT DES INDEPENDANTS

 

Activité principale (selon le code NAF)

Fonds d'assurance formation

Site internet

Profession libérale

Fonds interprofessionnel de formation des professionnels libéraux (FIF-PL)

Site du FIF-PL

Profession libérale médicale

Fonds d'assurance formation de la profession médicale (FAF-PM)

Site du FAF-PM

Commerçant et dirigeant non salarié du commerce, de l'industrie et des services

Association de gestion du financement de la formation des chefs d'entreprise (Agefice)

Site de l'Agefice

Artiste auteur

Fonds d'assurance formation des secteurs de la culture, de la communication et des loisirs (AFDAS)

 https://www.afdas.com/

Artisan, chef d'entreprise inscrit au répertorie des métiers (RM) et auto-entrepreneur artisan non inscrit au RM

Fonds d'assurance formation des chefs d'entreprises artisanales (FAFCEA)

 http://www.fafcea.com/

Exploitant agricole et chef d'exploitation forestière

Fonds pour la formation des entrepreneurs du vivant (Vivéa)

 

Professionnel de la pêche : conchyliculteur, chef d'entreprise de cultures marines

Fonds d'assurance formation des salariés des petites et moyennes entreprises (Agefos PME)

EN SAVOIR PLUS